Demain soir, débute le 28ème colloque de l’IAMCR (International Association for Media and Communication Research), sur le thème « Communication & citoyenneté« . Lundi après-midi, je présenterai avec O. Rosas, un papier intitulé « Communicating in Climate Negotiations : a content analysis of French online news media« .

Le papier est basée sur une analyse de contenu, effectuée à partir des articles parus sur (1) deux journaux en ligne traditionnels, qu’il n’est plus nécessaire de présenter (LeMonde.fr, LeFigaro.fr),  ainsi que sur (2) deux plateformes dites « participatives » (Agoravox, Rue89). La première de ces deux plateformes est fondée sur le modèle du « journalisme citoyen« ; un modèle éditorial où les internautes produisent leur propre contenu journalistique. La seconde se définit à la fois comme un medium ouvert aux citoyens et comme un produit journalistique professionnel : un journalisme « à trois mains » (journalistes, experts, citoyens).

Dans cette ouverture des journalistes aux non-journalistes, aux simples citoyens, il y a quelque qui s’apparente parfois plus à un argument de vente qu’à une réelle technique de production de l’information… Je dois y aller, je vous en dis plus dans quelques jours.


Publicités