Voici un lien vers l’avant-dernière étude « Internet & Democracy Project » du Berkman Institute (Uni. Harvard). Après la Corée du Sud (OhmyNews), la Birmanie (et les bloggeurs de sept. ’07) et le Kenya (pendant la période post-électorale de jan. ’08), l’équipe du projet Internet et Démocratie, s’est penchée sur la blogosphère arabe (2009). Les résultats de la recherche sont  disponibles depuis juin. En tout cas, là, je sais sur qui je dois prendre exemple question méthodologie…

Pour ceux qui s’intéressent aux j-bloggeurs/euses nord-américain(e)s, vous trouverez ici une série de case studies qui valent également le détour.

Publicités